Daniel Thiery

Redortiers

 

REDORTIERS

 

Faisait partie du diocèse de Sisteron et de la viguerie de Forcalquier, aujourd’hui dans le canton de Banon. La commune s’étend sur plus de 4500 hectares sur les pentes sud de la montagne de Lure non loin du département du Vaucluse. La population, peu nombreuse (519 habitants en 1851) est répartie en fermes et petits hameaux. Il n’est pas signalé de chapelle rurale au XIXe siècle, seulement deux églises paroissiales, celle de l’ancien village perché de Redortiers abandonné depuis le début du XXe siècle et celle du hameau du Cantadour qui est devenu le centre administratif de la commune. Au vieux Redortiers se dressent les ruines de l’ancien village, du château et de l’église dédiée à Saint-Michel. Au Contadour, l’église dédiée à saint Jean-Baptiste se dresse près du cimetière, datée du XVIIe siècle (Collier, p. 232).

 

380. Le prieuré Sainte-Marie

 

C’est dans l’article consacré à Saint-Pierre de Carluc à Céreste qu’est cité un prieuré Sainte-Marie de Redortiers dépendant du grand prieuré de Carluc lui-même dépendant de l’abbaye de Montmajour. Cet attachement à Carluc dura du XIIe au XIVe siècle, siècle qui vit le prieuré de Carluc péricliter (Provence Romane 2, p. 188). Aucun indice avec la carte de Cassini et le cadastre napoléonien ne permet de situer cet ancien prieuré.

 

Voir site Dignois