Daniel Thiery

Curel

 

CUREL

 

Faisait partie du diocèse et de la viguerie de Sisteron, aujourd’hui dans le canton de Noyers-sur-Jabron. Cette petite commune de 1045 hectares est située dans la vallée du Jabron, en limite avec le département de la Drôme. La documentation est succincte, aussi bien pour la population qui n’est pas recensée à la fin du Moyen Age que pour son appartenance à un quelconque ordre religieux. La seule et unique mention est fournie par les Pouillés (p. 117) en 1274 : ecclesia Sancti Ciriaci de Civrello ou Curello. Un premier village perché, situé à l’est du village actuel, était desservi par une église dédiée à saint Martin avec le cimetière attenant. C’est au cours du XVIIe siècle qu’il fut abandonné pour un nouveau village établi près du Jabron. Une nouvelle église ainsi qu’un cimetière furent construits. L’église reprit la titulature de la première Saint-Martin.

 

138. Le couvent de Saint-Cyrice

 

C’est l’abbé Féraud (p. 494) qui nous apprend que la tradition du pays porte qu’il existait jadis un couvent dans le quartier appelé Saint-Cérice. On s’y rend, chaque année, en procession le jour de l’Ascension. On retrouve le saint Cyrice mentionné comme titulaire de l’église paroissiale de Curel en 1274. Un quartier porte encore ce nom, situé au NNO du village actuel. Sur le cadastre de 1831, il s’agit de Saint-Ciriey.

 

 

Synthèse

 

Faut-il voir avec le Saint-Cyrice la paroisse originelle ? Il serait alors antérieur au castrum jusqu'à ce que celui-ci soit lui aussi abandonné au cours du XVIIe siècle.

 

Voir site Dignois